Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alpes  via Francigena Rome Sardaigne

Une suite velo qui n'en fini pas

De Pavia à Fiorenzula

De Pavia à Fiorenzula
De Pavia à Fiorenzula
De Pavia à Fiorenzula
De Pavia à Fiorenzula
De Pavia à Fiorenzula

Départ dans une ambiance difficile ce matin. Il s'agit de régler les derniers préparatifs pour qu'Elisabetta partent en Sardaigne le 15 juin. Heureusement le soleil est de la partie et m'ouvre allégrement la route le long du Ticino. J'emprunte cependant la route chargée de circulation et surtout de camion. Chapeau les chauffeurs Italiens, trés prudent et courtois envers le cycliste international que je suis. Est c'est en toute sécurité que je fais du saute mouton de village en village. Je m'hydrate beaucoup avec une eau frizente et fraîche. Nombreuses sont les industries agro-alimentaires, je voie défiler de grosses usines aux marques bien connues comme Galbani. Les clochers de chaque village sont repérables de trés loin, ce qui facilite pour moi le rythme de pédalage. Il faut arriver au clocher et on verra aprés. Je suis surpris du montage des cloches sur des supports à bascule et qui font sortir lors des mouvements la cloche du clocher. Je rejoins afin la digue du PO sans jamais voir le fleuve. Un cycliste Italien m'accompagne pendant au moins 12 kms, cela m'entraîne jusqu'à Pacienza. Il me parle du pays et de la agriculture intensive, me questionne sur mon parcours, constate la qualité de mon vélo et insiste surtout que les Apénins seront ma prochaine étape et cela monte. Je rejoins seul et trés facilement sur ces derniers conseils l'office du tourisme pour pointer. Seul la place Cavalli, mérite le détour. Je me rallonge pour éviter l'axe principal menant à Parme. Sur une toute petite route le long d'un canal, un énorme ragondin muni d'une queue impressionnante me regarde passé, puis plonge dans le canal. Sur ma route depuis mon départ, les animaux sauvages ne manques pas : sanglier, chevreuil, écureuils, liéger. Avec un peu plus de réflexe, je pourrai les photographier. Les 94 kms de la journée ce sont déroulés rapidement. Elisabetta à 16h à pu constater grâce à wattsapp, que j'étais dans un café de fiorenzuola d'Arda.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article